top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSéverine Bordenave

Quelles études supérieures choisir après un bac général?

Il existe aujourd’hui de nombreuses formations post bac que les lycéens ne connaissent souvent pas très bien.

Pourtant avant de faire ses choix d’orientation, il est important de se renseigner sur les grandes filières de formation qui existent ainsi que sur leurs particularités et leurs différences.


👉 Voici un petit aperçu des 6 voies d’études supérieures les plus demandées pouvant être visées après un bac général:




  • La LICENCE

Il s’agit d’un diplôme universitaire que l’on acquiert en 3 ans après un bac général.

A la rentrée 2021, c’est 87% des entrants en 1ère année qui avaient un bac général (source : RERS 2022).


Une quarantaine de mentions de licence existent.

Celles-ci proposent des parcours qui associent plusieurs disciplines, permettant aux étudiants d’envisager une spécialisation progressive à différentes étapes du cursus. L’objectif d’une licence est la poursuite des études, notamment en master universitaire (2 ans).


Les études sont organisées en semestre se composant chacun d’UE (Unités d'Enseignement) obligatoires, optionnelles ou libres.

Les cours s’échelonnent entre 20 à 30 heures en moyenne de cours par semaine, mais il faut compter autant de travail personnel.

Dans la semaine, les cours magistraux en amphi alternent avec des TP (travaux pratiques) et/ou TD (travaux dirigés), des séquences d’observation ou de mise en situation professionnelle, des projets individuels ou collectifs.


Bon à savoir: Il s'agit d'un diplôme national donc la licence a la même valeur quelle que soit l’université qui la délivre. Elle confère un grade, niveau de référence identique partout en Europe.




  • La CPGE (la Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles

Les CPGE visent la réussite aux concours d'entrée des écoles de commerce et d'ingénieurs, mais aussi vétérinaires, militaires, ENS (écoles normales supérieures), IEP...

Ces classes prépa sont réparties en 3 filières (littéraire, économique et scientifique), elles mettent l’accent sur la pluridisciplinarité.


La durée de la prépa est de 2 ans mais il est possible de redoubler sa 2ème année.

Les CPGE sont conseillées aux élèves réguliers et travailleurs. En effet, le rythme et la charge de travail imposés par la prépa ne conviennent pas à tous les jeunes.

La prépa permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active.


Les classes prépa proposent des enseignements uniquement théoriques (pas de stage) et s’intègrent dans la continuité de la classe de terminale puisque physiquement elles restent dans les lycées. Les élèves sont répartis par classe avec un encadrement pédagogique renforcé.


Bon à savoir: Les CPGE ne débouchent pas sur un titre, mais donnent droit à des crédits. Inscrites dans le système LMD (Licence, Master, Doctorat), les prépas valident des ECTS (120 au maximum à l’issue des 2 ans) qui permettent d’obtenir des équivalences pour la poursuite d'études à l'université.




  • Le BUT (Bachelor Universitaire Technologique)

Les BUT se préparent en 3 années dans un IUT, structure interne à l'université. L'IUT offre les avantages de l'université, avec un encadrement renforcé. Il existe 24 mentions différentes de BUT.

Organisée sur 6 semestres, la formation menant au BUT s'inscrit dans le schéma européen LMD, ce qui favorise les passerelles avec les licences et inversement. Elle comprend une majeure et des modules complémentaires choisis en fonction du projet professionnel.

La formation alterne CM (cours magistraux), TD (travaux dirigés) et TP (travaux pratiques). Les étudiants bénéficient d'un soutien pédagogique et méthodologique important. Une place est accordée au travail en mode projet, avec 600 heures de projet tutoré, et de 22 à 26 semaines de stage en entreprise.


Les élèves étudient une spécialité professionnelle dans une branche d'activité. Les BUT couvrent chacun un domaine professionnel assez large et permettent de s'adapter à une famille d'emplois . Le BUT vise la polyvalence.

Le diplôme est délivré sur la base du contrôle continu. C’est un diplôme national donc il a la même valeur quelque soit le lieu de préparation.


A l’issue du BUT, il est possible d’intégrer le marché du travail ou bien de poursuivre ses études en master, école d’ingénieur, école de commerce, prépa ATS….


Bon à savoir: Dans chaque académie, 50 % des places doivent être réservées aux bacheliers technologiques pour les BUT de spécialité proche. Mais dans la réalité, près de 60% des entrants en BUT viennent d’un bac général (source RERS 2022)



  • Le DN MADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design)

Le DN MADE a pour but l’acquisition de connaissances et de compétences professionnelles dans les différents champs des métiers d’art et du design.

Il existe 14 disciplines au choix: animation, spectacle, espace, événement, graphisme, innovation sociale, instrument, livre… En 3 ans, le cursus prévoit une spécialisation progressive et une individualisation du parcours. Les étudiants obtiennent alors un diplôme national du grade licence.

Le DN MADE est dispensé dans des lycées, en écoles d’art ou en CFA (centres de formation d’apprentis). Durant le cursus, des temps de stage sont prévus (12 à 16 semaines), ainsi qu’une possibilité de séjour d’études à l’étranger

Les diplômés d’un DN MADE peuvent continuer leurs études en s’inscrivant en DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués) design. Ils peuvent aussi intégrer un master ou ou un DNSEP (diplôme national supérieur d’expression plastique).


Bon à savoir: L’accès est très sélectif et se fait via Parcoursup. Le dossier scolaire de l’élève ainsi que le projet de formation motivé sont attentivement regardés car un bon niveau général est exigé. Un dossier de travaux artistiques n’est pas systématiquement demandé.




  • Le BTS ( Brevet de Technicien Supérieur)

Le BTS est un des rares diplômes à se préparer en 2 ans après le bac. L’accès est sélectif et le rythme de travail soutenu. L’accent est mis sur la professionnalisation. En effet, le diplôme correspond à une cible professionnelle précise, répondant aux besoins des entreprises.


Le BTS ressemble au format de l’année de terminale avec en moyenne 30 élèves par classe, une trentaine d’heures de cours par semaine et des devoirs à la maison. Sans compter que très souvent, la formation se fait dans un lycée.

Le BTS est proposé dans 119 spécialités différentes et vise l’insertion professionnelle rapide, d’où la présence de périodes de stages obligatoires (entre 8 et 16 semaines).


Des places sont prioritairement attribuées à des bacheliers issus de la voie professionnelle mais des lycéens en voie générale peuvent néanmoins accéder à ces formations.

Il s’agit d’un diplôme national qui a la même valeur quel que soit le lieu de préparation. il correspond à 120 ECTS. L’évaluation se fait par un examen final intégrant une part de contrôle continu


Bon à savoir: ⅓ de l’offre de formation propose un apprentissage en alternance.




  • Les écoles spécialisées


De nombreux métiers sont accessibles à partir de formations suivies en écoles spécialisées et sanctionnées par un diplôme reconnu ou non par l’État.

Souvent privées, les écoles spécialisées délivrent un diplôme national ou un titre d’école. Le choix est vaste avec des écoles de commerce, d’ingénieurs, de communication, de droit, de gestion, de journalisme, d’art, de tourisme, de design… Les étudiants sont formés en 3 à 5 ans à des métiers. Ils peuvent ainsi débuter par un Bachelor en 3 ans puis continuer en Master spécialisé.

Ces écoles sont souvent accessibles hors Parcoursup et peuvent débuter alors leur recrutement très tôt dans l’année de terminale (souvent à partir de Novembre) par le biais d’un concours et entretien de motivation.

Bon à savoir: Ces écoles sont nombreuses sur le marché et de qualité inégale. Il est donc important de mener son enquête avant de se lancer dans cette voie.




Cette liste de formations d'études supérieures n'est bien sûr pas exhaustive.

Beaucoup d'autres formations existent telles que les prépas DCG, les prépas semi-intégrés (INP, CPI..), les CMI, les CPES...

Mais avant de vous lancer dans une de ces formations, renseignez-vous bien sur les attendus, le programme, la pédagogie ou encore les débouchés!



👉 Si vous souhaitez des informations sur toutes ces formations, n'hésitez pas à contacter CmonAvenir.



48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page