top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSéverine Bordenave

Le Grand Oral: Comment bien s’y préparer?

Dernière mise à jour : 10 mai 2023

L’épreuve du #GrandOral aura lieu cette année entre le 19 juin 2023 et le 30 juin 2023 pour les élèves de terminale des filières générales et technologiques.

Nous allons voir ainsi ensemble les points essentiels à retenir pour cette épreuve . Vous trouverez ensuite mes astuces pour se préparer au mieux à cette nouvelle épreuve.




L’objectif du Grand oral


Cette épreuve compte 3 objectifs principaux qui sont:


  • Évaluer la capacité du jeune à prendre la parole en public de manière claire et convaincante

  • Évaluer sa capacité à argumenter

  • Evaluer la maturité de son projet de poursuite d’étude


Cette épreuve est inspirée des épreuves d’admission qu’un élève peut passer pour entrer dans des écoles de commerce ou de Sciences Politiques.


La notation de l’épreuve


Le coefficient est de 10 en voie générale et de 14 en voie technologique.

La notation se fait sur 20 points et s'appuie sur 5 critères: qualité orale, qualité de la prise de parole, qualité des connaissances, qualité de l'interaction, qualité de l’argumentation.

Ainsi 3 critères concernent la forme et 2 le fond. Contrairement aux exposés qu’un collégien ou qu’un lycéen devra faire pendant sa scolarité et dont la notation portera essentiellement sur le fond, le Grand Oral, lui, mettra l’accent en priorité sur la forme.


Le déroulement de l’épreuve


La durée totale est de 20 minutes avec un temps de préparation de 20 minutes.


Le candidat présente au jury deux questions préparées en amont de l'épreuve et portant sur ses deux spécialités soit prises isolément, soit abordées de manière transversale.

Le jury choisit une des deux questions. Le candidat a alors 20 minutes de préparation pour remettre ses idées au clair et préparer s’il le souhaite un support à donner au jury.


Le candidat revient ensuite dans la salle devant le jury.

Celui-ci est composé de deux professeurs de disciplines différentes, dont l’un représente l’un des deux enseignements de spécialités du candidat. L’autre peut aussi représenter l’autre enseignement de spécialité ou bien un enseignement commun ou bien être un professeur-documentaliste. Le jeune n'est pas informé en amont de la composition du jury.


  • Partie 1: pendant 5 minutes, le candidat présente la question choisie et y répond. Il se tient debout et sans note. Les propos doivent être construits pour s'adresser à la fois à un spécialiste du sujet traité et potentiellement à un interlocuteur non spécialiste de la question


  • Partie 2: pendant 10 minutes, le jury échange avec le candidat et évalue sa capacité d’argumentation et ses connaissances dans les spécialités choisies.


  • Partie 3: les 5 dernières minutes sont consacrées au projet d’orientation du candidat.


Le jury dispose d'une grille d'évaluation indicative mais il pourra adapter cette grille en fonction des besoins éducatifs particuliers des candidats (troubles du langage oral...)


Elèves de terminale , voici quelques #Tips ou conseils supplémentaires pour réussir votre épreuve:


Sur la première partie:

  • Pour information, parler 5 minutes à l’oral revient à avoir écrit une page et demi (police 12) sur la question à traiter.


  • Il faudra montrer au jury que vous êtes un expert dans le domaine choisi, que vous savez faire le lien entre votre sujet et les connaissances acquises en cours et surtout que vous savez vous positionner sur la réponse en pesant le pour et le contre et en prenant position.


  • Si vous utilisez des acronymes ou des mots scientifiques, ayez bien à l’esprit leur signification.


  • Il est important de s'entraîner plusieurs fois devant des personnes différentes et de se mettre à la place d’un jury qui ne connaît pas du tout le sujet.


  • Il est nécessaire de connaître et de citer vos sources.


Sur la 2ème partie:


  • Montrez que vous êtes à l’écoute de votre jury. Il est important de comprendre ce que le jury cherche à savoir lorsqu’il vous pose telle ou telle question. Adoptez une posture et une attitude d’écoute active (ex: hochement de tête, yeux expressifs)


  • C’est important d’imaginer en amont les questions que le jury pourra vous poser afin de les anticiper. Les questions récurrentes peuvent être:

    • Quel lien faites-vous entre votre sujet et l’actualité?

    • Pourquoi avez-vous choisi ce sujet?

    • Comment avez-vous préparé ce sujet?


  • Il faut savoir prendre l’initiative dans les questions réponses. Bien sûr il faudra répondre à la question mais aussi pouvoir ouvrir l'échange sur d’autres sujets que vous maitrisez. Être acteur de son oral sera toujours bien vu par le jury.


Sur la 3ème partie:


  • Montrez que votre travail sur l’exposé a nourri votre projet professionnel. Essayez de faire un lien entre les deux.


  • Il est important de vous renseigner sur le projet métier que vous avez et sur les études supérieures que vous allez suivre. Montrez que votre projet a été travaillé et qu’il est cohérent avec votre personnalité et vos capacités.


Encore un + : Pour bien poser sa voix et gérer vos émotions, prenez un moment dans la salle de préparation pour bien respirer et faire circuler l’air en vous. Pendant votre exposé, n’hésitez pas à faire des micros pauses pour respirer.


Si vous préparez correctement cette épreuve, elle n'en sera que plus facile et plus plaisante. C'est la dernière ligne droite, alors foncez !



Séverine Bordenave




sources: Site Eduscol du Ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports

Site prepagrandoraldubac.fr


10 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page