Rechercher
  • Séverine Bordenave

3 conseils pour bien choisir ses spécialités au lycée

C’est au lycée que les premiers choix d’orientation débutent avec dès la classe de seconde des vœux de spécialités à formuler en vue du conseil de classe du second trimestre.

Pourquoi ce choix de spécialités est si important ?
Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir ses spécialités?




Les spécialités sont des disciplines qui sont enseignées en classe de première et de terminale.

Ces spécialités sont au nombre de 13 et sont déterminées par l’Education Nationale:


  • Arts (au choix parmi arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou musique ou théâtre ou arts du cirque) ;

  • Biologie-écologie (enseignement assuré uniquement dans les lycées d’enseignement général et technologique agricole) ;

  • Éducation physique, pratiques et culture sportives ;

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP)

  • Humanités, littérature et philosophie

  • Langues, littératures et cultures étrangères et régionales

  • Littérature, langues et cultures de l’antiquité

  • Mathématiques

  • Numérique et sciences informatiques

  • Physique-chimie

  • Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

  • Sciences de l’ingénieur (SI)

  • Sciences économiques et sociales (SES)


Selon le lycée où vous êtes, certaines spécialités telles que Arts, Sciences de l’ingénieur ou encore Education physique, ne seront pas proposées.


Le choix de ces spécialités dans le cursus de l'élève est important pour 3 raisons principales :


➡️ Le nombre d’heures dédiées à ces matières est conséquent et le jeune devra donc avoir une certaine appétence à les étudier. En effet, l’élève passera 4 h en classe de première et 6h en classe de terminale sur chacune des disciplines.

➡️ Les coefficients de ces spécialités appliqués à la note finale du baccalauréat sont importants. En effet, chaque épreuve de spécialité passée en terminale comptera pour un coefficient de 16 (sur 100). Ainsi ces deux spécialités comptent pour près de 32% de la note du bac.

A noter que le Grand Oral de fin d’année de Terminale porte également sur les deux spécialités, soit prises isolément, soit abordées de manière transversale.

Le coefficient de ce Grand Oral est de 10. Au final, les spécialités rentrent donc dans près de 42% de la note du baccalauréat.


➡️ L'accès aux études supérieures est souvent conditionné par l’apprentissage de certaines spécialités en première ou terminale. Ainsi prendre certaines spécialités ouvrira des portes mais le fait de ne pas en avoir suivi certaines peut à contrario en fermer certaines ou du moins rendre le dossier de candidature moins attractif.

On pense bien sûr à la spécialité Mathématiques, fortement conseillée pour des études dans la branche scientifique, mais cela concerne aussi par exemple les Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) pour des études de vétérinaire ou pour intégrer une IFSI (Institut de Formations en Soins Infirmiers).




Ainsi ce choix de spécialités ne doit pas être pris à la légère mais doit être réfléchi selon plusieurs critères. Voici mes 3 conseils :


  • Regarder les notes de l’élève dans la spécialité envisagée

Si l'élève présente en classe de seconde une moyenne insuffisante dans une spécialité choisie, il ne serait pas opportun de la choisir en classe de première ou de terminale. Choisir des spécialités dans lesquelles le jeune est à l’aise ne pourra qu’être meilleur pour sa réussite.


  • Prendre en compte l'intérêt porté par l’élève à la spécialité envisagée

Le jeune va passer beaucoup de temps à étudier cette matière, il est donc important pour lui d’y porter un certain intérêt. Ses goûts seront sûrement un des meilleurs moteurs de sa motivation.


  • Vérifier la faisabilité du projet d'orientation du jeune en fonction des spécialités envisagées

La cohérence du choix des spécialités avec le projet professionnel du jeune est trop souvent un critère déterminant qui est mis de côté car le lycéen, le plus souvent, n’a pas d’idée de ce qu’il veut faire et n’a pas encore pris le temps de réfléchir plus loin que la terminale….S’interroger dès la classe de seconde sur son projet d’orientation, c’est à dire définir le métier qu’on veut exercer et les études supérieures à poursuivre peut donc s’avérer essentiel. De plus, pour le dossier Parcoursup, le choix des spécialités pour les classes de première et de terminale doit être cohérent par rapport au projet d’orientation professionnelle.


👉 Ainsi les élèves qui souhaitent exercer un métier lié au commerce auront tout intérêt à choisir les spécialités Mathématiques, Sciences économiques et sociales (SES) ou Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP).


👉 Si certains s’orientent vers des métiers dans le domaine de la médecine, les spécialités Mathématiques, Physique-Chimie et Sciences de la vie et de la Terre (SVT) seront fortement recommandées.


👉 Ou si d’autres s’intéressent aux relations internationales et visent les Instituts de Sciences Politiques, suivre les spécialités de Sciences économiques et sociales (SES) ou Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP), mathématiques ou Langues, littératures et cultures étrangères et régionales seront un vrai atout pour l’entrée dans ces formations.


Pour information, les 3 spécialités les plus choisies par les élèves en classe de terminale en 2021 sont les Mathématiques (41%), Physique-chimie ( 35%) et SES (33%).


Il est vraiment important de ne pas prendre ce choix à la légère car les enjeux sont importants au lycée mais aussi pour l’entrée dans les études supérieures et donc pour l’avenir du jeune !


Séverine Bordenave




43 vues0 commentaire